Chargement

Véritable bouée de sauvetage, prendre la pilule du lendemain s’avère être la solution d’urgence pour les femmes qui ont eu un rapport sexuel à risque. Que faut-il savoir. ?

 La pilule du lendemain en quelques mots

Cette pilule est un médicament hautement dosé en progestérone qui est recommandé pour la femme ayant oublié de prendre ses pilules contraceptives, mais ne veut pas tomber enceinte. Elle peut aussi être administrée dans le cas où le préservatif a craqué lors du rapport sexuel. Par ailleurs, il faut savoir que l’action de cette pilule dépend du moment de la prise. Si le rapport sexuel a eu lieu avant l’ovulation, elle permet de repousser celle-ci. Tandis que s’il a eu lieu après ou pendant l’ovulation, le comprimé exerce une action abortive en empêchant la nidation.

En outre, ce genre de pilule est vendu en pharmacie, dans les centres de planning familial, dans les hôpitaux ainsi que dans les infirmeries des collèges et des lycées. Elle est souvent gratuite pour les mineurs. Pour certaines pilules, des ordonnances médicales ne sont pas indispensables. Tandis que pour d’autres, il est nécessaire de passer par un médecin. En cas de doute, il faut toujours se renseigner auprès du pharmacien.

L’utilisation de la pilule du lendemain

Ce médicament n’est pas un moyen de contraception régulier comme les autres. Il constitue simplement une solution d’urgence, et ne doit pas substituer à l’utilisation des autres moyens existants. D’ailleurs, cette pilule du lendemain ne protège pas lors des rapports sexuels suivants. Alors, comment l’utiliser ? Elle peut être prise dans les 72 heures ou 3 jours suivant le rapport sexuel à risque. Toutefois, pour assurer son efficacité, il est mieux de le prendre le plus tôt possible, par exemple, dans les 24 heures. Dans ce cas, il est efficace à 95%. Son action diminue avec le temps.

Il faut noter que la préoccupation des femmes réside souvent sur le fait de savoir si certains contraceptifs sont responsables de leur manque de libido. C’est une raison pour laquelle certaines femmes ne prennent pas leurs pilules et pensent que la pilule du lendemain est la meilleure solution. Toutefois, ces médicaments ne modifient en rien la libido et autorisent une vie sexuelle active. Cette situation peut avoir une cause psychologique. Dans ce cas, il est recommandé de consulter un sexologue. Visitez, par exemple, le site http://www.sexologue-ixelles.be/.

Qu’en est-il des effets secondaires ?

La pilule du lendemain n’est pas dangereuse, par contre certains effets secondaires peuvent se présenter. Si la femme se sent mal après la prise, elle peut toujours consulter un médecin. Les circonstances indésirables peuvent survenir rarement et de façon modérée. Elles peuvent toutefois disparaitre en 24h. Par ailleurs, dans la semaine suivant la prise de ce médicament, elle peut, par exemple, saigner. Elle peut également souffrir de vomissements, de nausées, de maux de ventre, de fatigue, de vertige ou de maux de tête.

À la différence des pilules oestroprogestatives, la pilule du lendemain ne cause pas l’apparition de thrombose veineuse. En effet, elle ne contient pas d’œstrogène, une hormone pouvant modifier certains paramètres de la coagulation sanguine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut